विधियज्ञ - vidhiyajña

Louis Renou, Vocabulaire du rituel védique


vidhiyajña, sm. sacrificio eseguito secondo la regola, atto cerimoniale di adorazione

IAST devanāgarī Vocabulaire du rituel védique - Renou Dizionario Sani
uktha उक्थ 1 - v. s. ukthya, récitation en général (= śastra) cf. ukthaśas.
2) on appelle mahad uktha un ensemble des 3 x 80 tercets récitée per le hotṛ en répons au mahāvratasāman du gavāmayaṅa, cf. Eggeling IV, 110.
sn. frase, verso, eulogia, preghiera (RV; AV; VS)
tipi di recitazione e tipi di verso che formano una suddivisione degli śastra a.
ukthapātra उक्थपात्र vase où l’on verse après chaque śastra le reste de la libation Āsv. V, 9, 26. sn. coppa liberatoria ufferta durante la recitazionedi un uktha.
ukthamukha उक्थमुख partie principale du śastra, ainsi la 3me portion dans l’ājyaśastra Ś. VII, 11, 3 (ukthamukhīya Ś. XI, 14, 3). sn. inizio di un uktha.
ukthavīrya उक्थवीर्य (alias, śastvājapa Āśv.) dernière partie de l’ājaśastra, consistant en la formule ukthaṃ vāci (etc.) Ś. VII, 9, 6; CH. 252. Un autre syn. est ukthasaṃpad (pl.) Vt. XX, 21 sn. sezione di uno śastra.
ukthasaṃpad, sf. verso posto a conclusione di uno śastra
ukthaśas उक्थशस् n. donné par l’adhvaryu au hotṛ (au vocatif) pour l’inciter à parler Āp. XII, 27, 19 agg. (vel. ukthaśasa) che pronuncia un verso, che prega
ukthya उक्थ्य 1- sacrifice sômique comprenant 15 stotra suivis de 15 śastra séparés; les trois derniers s’appellent uktha et se chantent sur 21 stances, cf. Āp. XIV, 1. C’est le second des ekāka, donc fondé sur un type d’agniṣṭoma “comportant des uktha”. Cf. Eggeling III p. XIV Śab. ad Mī. II 4 26.
2) n. d’une libation de soma, proprement ukthyagraha, cf. Āp. XII, 28, 11 et CH. 242; elle est à l’adresse da varuṇa et mitra. Les ustensiles afférents sont l’ukthyapātra et l’ukthyasthālī; XII, 1, 4.
agg. 1. accompagnato da versi o da preghiere, consistente di preghiere, abile nella preghiera (RV; AV)
2. accompagnato da uktha (Śbr.)
sm. libagione del mattino e sacrificio del mezzogiorno; N. di una cerimonia liturgica (AV); tipo di sacrificio del soma
ukhā उखा terrine d’argile servant dans le pravargya et au début du cayana, généralement de 1 empan de haut, autant de large Āp. XV, , 7; XVI, 1, 1. On l’enfume en la déposant dans una fosse, enveloppée de matières combustibles; la cuisson achevée, on l’arrose de lait de chèvre XVI, 4, 7. Suivant las auteurs, l’ukhā est carrée ou ronde; la manière dont on la fabrique est décrite Dumont l’Aśva 58; Weber ISt. XIII, 219. H. I, 3, 8 (darśa) appelle ukhā ce qui est kumbhī chez Āp. sf. bollitore; ogni tipo di casseruola o pentola che possa essere messa sul fuoco (RV; AV; TS)
ukhya उख्य feu conservé dans l’ukhā par celui qui exécute un cayana Āp. XVI, 9, 1 agg. che è in un calderone (VS; Śbr)
uccaiḥ उच्चैः “à voix haute” prononciation des formules tirées de la RS. Ś. I, 1, 28, ainsi qua da la SS. Vr. I, 1, 1, 7; H. I, 1, 26 par opposition à celles du YV.; prononciation des saṃpraiṣa et analogues. Enfin il y a ton uccaiḥ pour las anuyāja et ce qui suit Jusqu’au śamyu Vr. I,1,1 83.  
ucchiṣṭa उच्छिष्ट restes des offrandes, consommées par les officiants Āp. XVIII, 6, 11 sn. ciò che viene sputato, rimasugli, frammenti, residuo (spec. del sacrificio o di cibo) (AV; Śbr)
ucchiṣṭakhara उच्छिष्टखर monticule de sable élevé au S. de la sālā et sur lequel on lave le récipient contenant “les restes” de l’oblation (pravargya) Āp. XV, 11, 16  
utkara उत्कर crassier, petit tertre situé au N. de la mahāvedi et formé de la terre déblayée pour le creusement de celle-ci. Sert pour le dépôt des rebuts Āśv. I, 1, 4c (utkīryante vedipāṃsavo yasmin deśe) sm. qualcosa che è stato scavato e sparso, spazzatura (Śbr); mucchio, moltitudine
utkrāntidhenu उत्क्रान्तिधेनु “vache du départ”, l’un des dons faits au mourant; Todteng. 8  
uttapanīya उत्तपनीय n. d’un certain feu, dans le pitṛ B. Pi. 5,10 agg. che brucia, detto di un tipo di fuoco
uttama उत्तम ton “élevé” par lequel, par example, s’achève la rotation du prātaranuvāka; C’est l’un das 3 sthāna (principaux) Āśv. V, 1, 1 et c’est le ton général pour la récitation des mantra (sauf indication contraire) K. III, 1, 5. Est ainsi dit uttamana tout ce qui suit la sviṣṭakṛt dans les iṣṭi, dans le soma, tout la service du soir Āp. XXIV 1, 14; Āśv. I, 5, 28. agg. sup. il più elevato, il più alto; il primo, il più grande, il più alto di tono
uttaranābhi उत्तरनाभि “nombril do l’uttara(vedi)”, renflement carré long da 1 empan, sis au milieu de l’uttaravedi; H. IV, 1, 64; on l’asperge dans la paśu Āp. VII, 5, 4 avant d’y déposer le feu qui tient lieu d’āhavanīya, cf. VII, 7, 3. Masures et forme Schwab 29 et. H. IV, 1, 64. sf. cavità a nord del fuoco sacrificale
uttaravedi उत्तरवेदि “autel supérieur” sis au milieu de l’agnikṣetra, au dehors de la śālā: tertre carré de 86 aṅguli da côté, fait de déblais du cātvāla; mesures variables cf. Āp. XVI, 13, 11; VII, 3, 13; manière de le tracer Āp. Śulv. VI, 8. Sert pour le soma, le paśu, le cayana (où l’autel du Feu est édifié sur l’uttaravedi), les varuṇapraghāsa (où sa forme est particulière), cf. Schwab 22; Eggeling I, 392. Mī VII, 3, 23 sf. altare settentrionale costruito per il fuoco sacro
uttaravedika उत्तरवेदिक foyer propre à l’uttaravedi, où a lieu une offrande au cours des upasad du soma Āp. XI, 6, 10: joue donc le rôle d’un āhavanīya  
uttarelā उत्तरेला v. s. iḍā  
utsarga उत्सर्ग 1- fait de laisser tomber certains jours au cours d’un sattra Āp. XXI, 25, 5: les rites comportant ces omissions s’appellent utsargiṇām ayanam XXI, 24-25; ce sont ces variantes du gasvāmayana.
2- mise en liberté du cheval sacrificiel, confié aux ratnin, Āp. XX, 5, 9
sm. il sospendere, il terminare; oblazione, libagione, presentazione di qualcosa promesso a un dio o a un brahmano con cerimonie adatte
utsarjana उत्सर्जन rite consistant à laisser échapper (de la main où on les tenait les herbes destinés au barhis) Āp. I, 4, 6; laisser s’éteindre lat feux V, 27, 3; ne pas poursuivre un rite, VIII, 21, 5; D. VIII, 4, 8 sn. il lasciar libero, l’abbandonare; un tipo di cerimonia
udakakriyā उदकक्रिया offrande d’eau, dans les rites funèbres Todtong. 77  
udagrahaṇa उदग्रहण emplissage des aiguières pour la préparation du soma CH. 141  
uda(ñ)cana उद(ञ्)चन puisoir en argile, pour verser la soma des ambhṛṇa dans les gobelets Āp. XII, 13, 2; B. VIII, 9; on en compte trois. 1- secchio per tirare l’acqua fuori dal pozzo (RV; AitRb)
udaṅkī उदङ्की vase à puiser M. I, 1, 2, 2 sf. secchio
udayanīyā उदयनीया oblation conclusive du soma CH. 405, B. XIV 21, Jai. 25. cf. aussi Mī. XI, 2, 64. C’est la contre-partie de la prāyaṇīyā, avec 4 libations closes par un śaṃyu, mais c’est la 4me qui est ici dédiée à pathyā svasti agg. che appartiene alla fine o conclusione, che finisce (p.e. una cerimonia) (Śbr; KātyŚr)
udavasānīyā (iṣṭi) उदवसानीया (इष्टि) oblation de départ, en fin du soma. consistant en un gâteau à Agni CH. 411, B. XIV, 21 Jai. 25, cf. aussi Mī. X, 2, 39. C’est la contre-partie da l’adhyavasāna, et elle a lieu dès qua les officiants ont “quitté” l’emplacement du sacrifice. agg. che forma la fine di un sacrificio, conclusivo, finale (Śbr; AitBr)
sf. fine o conclusione di un sacrificio (Śbr)
udāyuvana उदायुवन (dans, darvyudavasānīyā) tête de la cuiller servant à touiller le plat de ris (sākamedha) Āp. VIII, 11, 16  
udūha उदूह 1- balai en roseaux tressés servant notammont à “pousser” l’eau (Aśva) Āp. XX, 3, 19 cf. abhyūha
2- n. d’un ton “poussé en hauteur” dans la récitation sāmavédique L. I, 5, le Pañcavi. I, 13 cft. Puṣpas. 5I8.
sm. scopa, ramazza (Tur);
N. del più alto accento acuto
udgātṛ उद्गातृ chantre (chef de choeur), l’un des 4 principaux officiants, opérant avec le SV. Vr. I, 1, 1, 6; H. I, 1, 45. “Les udgātṛ” sont, outre l’udgātṛ proprement dit, le prastotṛ, le pratihartṛ et le subrahmaṇya. sm. uno dei quattro principali sacerdoti (addetto al canto degli inni del sāmaveda), cantore (RV II, 43, 2; TS)
udgītha उद्गीथ n. de la 2me portion (en principe, la plus importante) du sāman (ou la 3me si l’on tient compte du hiṃkāra initial), chantée par l’udgatṛ Āp. XXI, 10, 4 sm. 1- recitazione del sāmaveda (spec. del testo esatto, senza le aggiunte) (AV; TS; Śbr)
2- seconda parte del sāmaveda
uddeśa उद्देश mode de récitation (pāṭhakrama) Ś. I, 1, 11 et c.  
uddhi उद्धि n. des pièces superposées formant ensemble l’ukhā, Āp. XV, 2, 14 (= ādhi KS.), elles sont au nombre de 3, 5 ou indéterminé, cf. l’expression tryuddhi B. X, 5 sm. posto sulla terra su cui poggia l’ukhā (Śbr)
udyatahoma उद्यतहोम oblation faite au feu “élevé” (i.e. au copeau enflammé tenu haut) pour le transfert du feu sur l’uttaravedi (paśu) Āp. VII, 6, 5.  
udyatī उद्यत्ī l’un des modes de récitation du stoma, le mode “ascendant” cf. Eggeling II, 310: ainsi adg; b hum eh; of hum i). udyati, agg. salita, elevazione
udvāsanīya उद्वासनीय v. khara agg. che deve essere portato via o eliminato
unnetṛ उन्नेत्ṛ “puiseur”, un des acolytes de l’adhvaryu chargé de puiser le soma et de le verser dans les camasa Āp. XIII, 14, 11; cf. unnī- verser d’un récipient dans un autre B. VII, 13, Āp. VI, 7, 6 (rite de l’unnayana CH. 204). agg. che tira fuori; sm. saceredote che versa il succo di soma in recipienti (AitBr; Śbr)
upaga उपग n. de certains officiants du Soma (non distincts des autres) Mī. III, 7, 30.  
upagātṛ उपगातृ sous-chantre ou choriste, qui accompagne en ton bas, sur la syllabe ho, le chant de l ‘udgātṛ L. l, 11, 26. Il y en a 3 ou 4, “au moins 4” dit Āp. XII 17 ll. sm. uno che accompagna il canto dell’udgātṛ, corista (TS; Śbr; AitBr)
upagītha उपगीथ chant des upagātṛ Āp. XX, 13, 7 (aussi upagāna).  
upagraha उपग्रह désignation d’un e employé comme nidhana L. I, 6, 3. sm. una e usata come nidhana alla dine di un sāman
upaghāta उपघात modification dans la prakṛti B. XXVI, 32. sm. tipo di oblazione o sacrificio
upacāra उपचार accès (au vihāra); figure notamment dans la formule uttarataüpacāro vihāraḥ, “l’aire a son accès au N.” Vr. I, 1, 1; 10 H. I, 1, 51 sm. avvicinamento, servizio, attendenza
upatalpa उपतल्प banc(s) (au nombre de 36) où montent les 36 adhvaryu pour los oblations nocturnes (aśva) Āp. XX, 10, 4. upatalpya, sm. tipo di sedile o sgabello di legno
upadrava उपद्रव 4me portion du stotra, chantée par l ‘udgātṛ: mot de commentaire. sm. 4a o 5a parte di un sāman
upabhṛt उपभृत् cuilleron en bois d’aśvattha, de même forme que la juhū, et que l ‘adhvaryu tient au-dessou de celle-ci de la main gauche, tandis qu’il fait une oblation de la juhū tenue dans la main droite Āp. I, 15, 7; K. I, 3, 35 et c. sf. recipiente sacrificale o cucchiaione fatto di legna (AV XVIII, 4, 5; VS; TS)
upamantha उपमन्थ = ovilī q. u. ovilī, sf. (vl. ovīlī, aupavilī) ciò in cui gira la parte superiore del bastoncino per burrificare
upamanthanī, sf. bastone per agitare
upayamanī (mṛt) उपयमनी (मृत्) vase en argile pour “maintenir” et transporter le feu B. II, 17 sf. supporto per mantenere la legna da accendere (Śbr; KātyŚr)
upayāja उपयाज oblations annexes, en fin du paśu, accompagnant les anuyāja Āp. VII, 26, 9, d’après Vādh. (AO. VI, 181) il y en a onze comme les anuyāja; elles consistent en morceaux des entrailles de la victime; l ‘exéctant est l ‘upayaṣṭṛ Āp. VII, 26, 8 (qui équivaut dans le paśu à ce qu’est le pratiprasthātṛ ailleurs). sm. N. di undici formule addizionali in un sacrificio di animali (enumerati in VS VI, 21), (AitBr)
upayāma उपयाम 1) vase en argile pour les puisés de surā, au nombre de 17 (vāja) Āp. XVIII l, 17.
2) formule accompagnant le puisage d’une libation de soma et consistant en “tu es puisé avec un upayāma” (VS. XXIII, 2), c’est-à-dire “avec une base, un fondement”.
sm. 1-recipiente per versare
2- N. dei versi pronunciati per versare il soma (Śbr; KātyŚr)
upara उपर 1) l’une des pierres à pressurer le soma, la 5me et la plus large, sise au milieu Āp. XII, 2, 15, sur laquelle une autre pierre vient se fixer XII, 9, 3.
2) partie inférieure (enterrée) du poteau VII, 3, 1.
sm. 1- pietra più bassa sulla quale è posto il soma (RV; AV); parte più bassa della colonna sacrificale (Śbr, VS, KātyŚr)
upala उपल = upara 1M. II, 3, 1, 21; upalā, pierre (meulière) “inférieure” pour l’écrasement des graine (darśa) Āp. I, 20, 3. upalā, sm. pietra da mola superiore e inferiore
uparava उपरव les 4 trous de résonance creusés sous l’avant du chariot (havirdhāna) de droite (soma) Āp. XI, 11,1 cf. CH. 100; ils sont profonds da 1 empan, séparés à la surface et communiquant par le fond B. VI, 25; distants les uns des autres da 1 empan Āp. loc. cit.; disposés en carré, cf. les dimensions données Āp. Śulv. VII, 4 et a description générale K. VIII, 4, 28c. Ces uparava amplifient le bruit des pierres pressureuses, quand on étend sur eux les planches de bois et la peau sur lesquelles a lieu le frappement du soma.
uparavamantra, Mī XI, 4, 52.
sm. buco (sul quale il soma è triturato, così chiamato perché accresce il rumore delle mole) (TS, Śbr, KātyŚr)
upavaktṛ उपवक्तृ v. maitrāvaruṇa sm. colui che anima o dà impulso (RV); tipo di sacerdote
upavasatha उपवसथ vigile, jour précédant la cérémonie: ainsi la veille du pressurage (sutyā) dans le soma Āp. XX, 8, 15; d’où, jeûne Āp. I, 14, 16, proprement: le fait de passer la nuit près du feu rituel, avec des observances diverses, cf. J. As. 1943-45, 124. sm. giorno di digiuno (spec. precedente il sacrificio del soma), periodo di preparazione per il sacrificio del soma (AitBr, Śbr, KātyŚr)
upavasathagavī उपवसथगवी sacrifice de la vache ayant lieu à la vigile de l’agnyādheya B. XXIV, 15 cf. Caland Über … Baudh. 17. aupavaaatbya {ahar) veille do la !6rie lp. XXI 14 11.
aupavasathya (ahar), veille de la férie Āp. XXI, 14 11.
 
(yajña)upavīta (यज्ञ)उपवीत fait de ceindre le vêtement (ou le cordon qui le représente) au-dessus de l ‘épaule gauche et sous l’aisselle droite, en sorte de laisser libre le bras droit, cf. Caland Lustratie 291, Minard Trois énigm.. § 76. C’est la tenue du (y)upavītin, laquelle convient aux opérations “divines” Vr. l, 1, 1, 15; Āp. XXIV, 2, 15, notamment au *darśa et à l’agnihotra, H. l, 1, 57 (pas de règles ailleurs, ib. 58). Elle est propre aux officiants comme au laïc K. I, 7, 24 et c. La terme s’oppose à āvīta (prācīnāvīta, apavīta, *avavīta) qui désigne la tenue inverse, convenant aux rites funèbres, avec le bras gauche en liberté, cf. Caland ad Āp. Vlll, 13, 15. Enfin *nivīta désigne la façon profane de porter la robe (pendant des deux côtés également), ainsi enfin du mahāpitṛ Āp. VIII, 16, 18. Cf. Mī. III, 1, 21. agg. investito del sacro filo; sn. l’essere investito del sacro filo;
sacro filo o cordone (indossato dalle prime tre classi sulla spalla sinistra e sotto il braccio destro)
upaveṣa उपवेष tisonnier en bois de varaṇa, à 2 ou 5 pointes en forme de main; sert notamment à disposer les kapāla et à repousser les charbons du foyer Āp. I, 6, 7; dimensions (variables)
K. l, ,3 36c. Syn. probable dhṛṣṭi. Mī. VI, 4, 47.
sm. bastone di legno verde usato per smuovere il fuoco sacrificale (TS, TBr, VS)
upavyāharaṇa उपव्याहरण rites introductifs, proprement “énoncés d’un acte précédant” l’acte principal B. II, 1 (CH. 1).  
upaśaya उपशय 1) poteau “supplémentaire” (12me poteau) au S. de l’aire, en usage pour l’ekadaśinī B. XVII, 14; Mī VII, 3, 33.
2) dit de deux officiants remplaçant l’adhvaryu et le pratiprasthātṛ pour les oblations nocturnes de l’aśva Vādh. (AO. IV, 189).
sn. N. di uno degli yūpa o colonne alle quali è legato l’animale sacrificale (TS)
upasaṃveśana उपसंवेशन rite consistant à prier l’épouse de prendre place auprès (du corps de l’époux, sur le bûcher funèbre) H. Pi. 54, 7; Todteng. 43.  
upasad उपसद् (“assises” ou peut-être «hommage”) ensemble de rites situé entre la fin de la dīkṣā et la sutyā et qui font suite au pravargya préliminaire du soma. Ils consistent en une oblation (iṣṭi) de beurre, sous forme de 3 libations dans le feu āhavanīya, et une autre oblation dans la même feu, de type āhuti. Elles ont lieu le matin et le soir, pour au moins 3 jours consécutifs Āp. II, 2, 5; Eggeling II, 105; Mī V, 3, 3; il y a 11 jours d’upasad dans l’aśva, 12 dans le sattra Mī. III, 3, 15, 6 dans le cayana Āp. XVI, 35, 6. Les offrandes sont sans prayāja ni anuyāja Mī. X, 7, 43 (śabara)
aupasada , relatif au upasad, dit notamment d’une vedi B. VII, 3; d’un ekāha XVIII, 45.
agg. che si avvicina con rispetto, che adora, che serve (AV, VS)
sf. N. di una cerimonia sacrificale che precede la spremitura del soma (VS, TS, Śbr, KātyŚr)
upasaṃtāna उपसंतान mode de récitation consistant à réunir une nivid (ou un morceau quelconque) avec la syllabe précédente Āśv. V, 9, 18. sm. stretto accompagnamento, congiunzione o connessione (nel recitare i mantra)
upasamāsa उपसमास récitation d’une strophe sans accompagnement de oṃ Āśv. VIII, 8 ,7  
upasarga उपसर्ग 1) humidification des tiges de soma Āp. XII, 10, 10 (cf. 12, 4) pour lo pressurage.
2) interpolation rituelle (chez les svedin), consistant en 3 syllabes et en “un pied” Nid. II, 12, cf. J. As. 1941-42, 147 Caland ad Pb. XIl, 13, 22.
sm. aggiunta
upasṛṣṭa उपसृष्ट dit d’une divinité “pourvue de qualificatif” (ex.: agni tapasvant) Ś. I, 17, 5 (c: saguṇa). agg. gram. fornito di upasarga o preposizione
upasarjanī उपसर्जनी eaux qu’on fait chauffer pour les mélanger ensuite à la farine (darśa) K. II, 5, l. sf. infusione (Śbr)
upasādanīya उपसादनीय épithète du faisceau d’herbes (kūrca) servant à recevoir les instruments de l’agnihotra H. Pi. 39, 1.  
upastambhana उपस्तम्भन étai du timon du chariot à soma, fait de deux bâtons droits tenus ensemble par une corde et destiné à maintenir le chariot horizontal Āp. X, 28, l. sn. supporto, sostegno (TS, Śbr, KātyŚr)
upastaraṇa उपस्तरण Arrosage du gâteau oblatoire par du beurre étalé on dessous (opp.: abhighāraṇa q.u.) Āp. I, 8, 3. le rite précède l’avadana Vr. I, 1, 1, 34 (ou en fait partie). sn. 1) atto di diffondere sopra, copertura (RV, IX, 69, 5; AV, 5, 19, 12);
2) atto di versare sotto, sostrato
upastīrṇa उपस्तीर्ण dit du recipient pourvu d’un tond de beurre K. II, 8, 14.  
upasthāna उपस्थान allocution à la puisée de soma et au feu (= paridāna) CH. 116; analogue 182 cf. Āp. XII, 18, 8, interpellation aux feux par l’épouse Vt. VII, 25 ou par le laïc K. IV, 15, 30; hommage rendu par l’officiant debout (avec des chants) à l’ Autel du Feu qui vient d’être achevé Āp. XVII, 12, 10. L’upasthāna est exécuté en principe à voix basse Āśv. I, 1, 20. Cf. aussi agnyupasthāna.  
upasthāvan उपस्थावन् n. des 2 poteaux latéraux de part et d’autre du poteau central, pour attacher les victimes dans l’aśva B. XV, 22.  
upahava उपहव rite consistant pour le sacrifiant à prier chaque officiant à l’inviter (1re upasad du soma CH. 62) B. VI, 19; invitation (à boire le soma) Āp. XII, 24, 16. sm. il chiamare, l’invitare
upahavya उपहव्य n. d’un ekāha (agniṣṭoma) où les noms divins sont énoncés de manière cryptique L. VIII, 9, l, cf. Caland ad PB. XVIII, l, 3 et Über… Baudh. 22 Mī. X, 3, 65 sm. libagione o sacrificio secondario o supplementare; N. di un atto religioso (AV XI, 7, 15)
upahvāna उपह्वान formule d’invitation (à boire le soma) Aśv. V, 6, 3  
upahoma उपहोम offrande additive, qui a lieu soit après le pradhāna soit avant le samiṣṭayajus (darśa) Āp. II, 21, 2. sm. sacrificio addizionale o supplementare (Śbr)
upāṃśu उपांशु mode de prononciation (“à voix basse”) des yajus Vr. I, 1,1, 7; H. I, 1, 24 (sauf le pravara, le saṃvāda etc., ib. 25); ou encore des japa, des anumantraṇa etc., ainsi que des mantra indiquant un acte à faire Aśv. l l, 24; cette prononciation consiste à faire l ‘effort d’articuler, mais sans que le nom soit perceptible Āp. III, 8, 8c, cf. JAOS. LXIX, 11. avv. a voce bassa, in un sussurro (Śbr, AitBr); sm. preghiera recitata a voce bassa; oblazione del soma (VS, TS, Śbr, KātyŚr )
upāṃśugraha उपांशुग्रह (ou upāṃśu tout court) n. de la première puisée de soma, produit du premier pressurage: elle a lieu sans récitation, sauf quelques formules dites en silence et sans respirer Āp. XII, 1, 7, cf. Eggeling II, 244. On appelle le pressurage en question kṣullakābhiṣavaṇa (CH. 149) pour le distinguer du “grand” qui lui succède. sm. primo graha o mestolo pieno di soma spermuto al sacrificio (TS, Śbr)
upāṃśupātra उपांशुपात्र récipient pour ladite puisée Āp. XII, 1, 7 (le jus de soma y est versé d’abord par l’adhvaryu à partir de la peau de cuir sur laquelle les tiges ont été frappées), cf. Eggeling loc.cit. sn. contenitore o mestolo per l’upāṃśugraha (Śbr, KātyŚr)
upāṃśuyāja उपांशुयाज oblation de beurre qui a lieu au début du pradhānahoma du darśa Āp. II, 19, 12 NVO. 111 (en abrégé upāṃṣu Aśv. I, 3, 12). C’est un sacrifice distinct d’après Mī II, 2, 9, avec transfert de la divinité VI, 5, 10 sn. sacrificio offerto in silenzio o con preghiere sussurrate (Śbr, TS)
upāṃśuśaṃsa उपांशुशंस = tūṣṇīṃśaṃsa B. VII 17  
upāṃśusavana उपांशुसवन n. d’une des 5 pierres à pressurer, servant pour l’upāṃśugraha Āp. XII, 1, 9 K IX ,4, 6c; description de l’ opération CH. 150, 153 Hill.-My. I, 441. agg. (pietra) usata per spremere l’upāṃśugraha (Śbr, KātyŚr)
upākaraṇa उपाकरण “amenée” d’une récitation (rite consistant en ce que l’adhvaryu incite le hotṛ à réciter ou l’udgātṛ à chanter) Āp, XII, 3, 14, désignation de la formule afférente. “Amenée” de la victime Āp. VII, 12, 9 (rite propre à l’agnīṣomīyapaśu selon Mī. III, 6, 18) et déignation des deux tiges de darbha afférentes VII, 16, 4. sn. N. di un particolare stotra o preghiera durante i sacrifici (KātyŚr)
upācāra उपाचार Ś. I, 1, 12 v. upa* (upocāra) sm. 1- procedimento, procedura
2- uso stabilito di una parola
3- sandhi
upāya उपाय 1- n. du stobha vā pañcavi. II, 74
2- = upadrava L. VII,7, 34c.
sm. l’accompagnatore nel canto
upāvarohaṇa उपावरोहण “déscente” du feu hors des bois de friction, pour allumer un foyer, opération inverse du samāropaṇa, q.u. sn. atto di far venire fuori il fuoco; accensione per sfregamento
upāvaharaṇīya उपावहरणीय N. d’un faisceau d’herbes (kūrca) pour l’agnihotra H. Pi. 38, 15.  
upāsana उपासन = aupāsana Vt. XXII, 22 cf. Caland YDMG. LVIII, 508  
upoṣaṇa उपोषण crémation de la jonchée (vedi) en fin du soma SB. IV, 11; crémation du corps H. Pi. 12, 19 Todteng. 58,  
ubhayataḥśukra उभयतःशुक्र se dit du soma puisé d’abord au droṇa, puis au pūtabhrt, enfin à nouveap au droṇa, donc “pur” (= non mélangé) “en ce qui est des deux (puisées) latérales” B. VII, 13.  
ulaparājī उलपराजी litière d’herbes sèches coupées, ,tendue entre les feux gārhapatya et āhavanīya (darśa) H, I, 4, 22 et c. sf. fascio d’erba
ulūkhala उलूखल mortier pour l’écrasement des grains, l’un des requisita du darśa Vai. XI, 8 APar. XXIII, 2, 2; généralement en bois de palāśa ou d’udumbara K. I, 3, 36c Āp. XVI, 26 l; dimensions variables Vai. et K. loc. cit. sn. mortaio di legno (RV I, 28, 6; AV, TS, Śbr);
N. di un tipo di coppa, per contenere il soma, a forma di mortaio;
bastone di legno udumbhara
ulūkhalamusala उलूखलमुसले mortier et pilon Ś. IV, 3, 2. sn. mortaio e pestello (AV, Śbr, KātyŚr)
uṣṇīṣa उष्णीष turban (que le “consacré enroule 3 fois autour de sa tête) Āp. X, 9, 9 (soma); écharpe nouant la couverture qui en- veloppe les tiges de soma X, 24, 14 et servant ensuite de turban XIII, 22, 3 ou de cache-visage Āśv. V, 12, 6. sm. sn. qualsiasi cosa arrotolata intorno alla testa, turbante, fascia (AV, Śbr)